Quelle est la différence entre e-commerce et marketplace ? 

Accueil
Apprendre
Quelle est la différence entre e-commerce et marketplace ? 
MANGOPAY
13 juillet 2022
9 mns de lecture

L'écosystème du e-commerce est en constante évolution et il peut être difficile de ne pas se perdre dans la terminologie. Que sont l'e-commerce, l'e-retail et les marketplaces ? Quelles sont leurs spécificités et leurs différences ? Lisez la suite pour le découvrir !

La multiplication des appareils connectés et l'accès à l'internet haut débit ont radicalement transformé le fonctionnement des entreprises et les habitudes de consommation : la possibilité de commander tout en ligne en une fraction de seconde, et parfois sans même sortir son portefeuille, a eu une incidence non négligeable sur la part du e-commerce dans les ventes au détail. En 2021, celui-ci représentait près de 20 % des ventes dans le monde. Selon les prévisions, en 2025, près d'un quart du total des ventes retail mondiales auront lieu sur un site e-commerce.

Même les activités plus traditionnelles, telles que le B2B, franchissent le pas du e-commerce, alimentant ainsi cette nouvelle économie orientée “plateformes”. En 2022, près des deux tiers (65 %) des entreprises B2B, tous secteurs confondus, disposent désormais de capacités de commerce électronique. 

Presque tout le monde a un jour ou l'autre été confronté à une problématique e-commerce, mais sauriez-vous faire la différence entre e-commerce et e-retail ? Quid des marketplaces ? Voici quelques pistes qui vous aideront à vous y retrouver dans le lexique du commerce en ligne..

Tout est e-commerce !

Comme son nom l'indique, le commerce électronique, ou e-commerce, désigne les transactions commerciales effectuées par voie électronique sur internet. Le e-commerce permet aux entreprises et aux particuliers d'acheter et de vendre des biens et des services en ligne, que ce soit via ordinateur, tablette, smartphone ou autre appareil connecté. 

Par ailleurs, le terme e-commerce est communément utilisé pour désigner uniquement la partie du secteur consacrée au commerce de détail, ou “retail” : en 2021, les  ventes e-commerce retail ont représenté environ 4 900 milliards de dollars à l’échelle mondiale. Ce chiffre devrait atteindre environ 7,4 trillions de dollars d'ici 2025 .

Le e-retailing

Le e-retail est le processus qui consiste à vendre des biens et des services en ligne. Il s'agit avant tout d'une activité d'entreprise à consommateur (B2C). 

Il existe deux types de détaillants en ligne, ou "e-retailers'': les "pure players" et les e-retailers "brick and click". Les e-retailers "pure play", comme Rakuten ou La Redoute, n'existent qu'en ligne et n'ont pas de point de vente physique pour les acheteurs, tandis que les e-retailers "brick and click", comme But, ont une présence à la fois en ligne et hors ligne.

À l'instar des magasins physiques, les e-retailers gèrent leurs propres stocks, leur inventaire et leur logistique, qu'ils fassent appel à des distributeurs ou qu'ils vendent des produits de leur propre marque. 

Dans l’écosystème e-retail, les clients sont les consommateurs finaux, ce qui rend les flux de paiement relativement simples : une fois que le consommateur a finalisé son achat, l'argent est transféré au e-retailer pour sécuriser la transaction. 

Le e-retail permet aux retailers traditionnels d'élargir leur clientèle, en touchant un public plus large en ligne. Il permet également aux entreprises d'économiser sur les frais et les salaires liés à la présence d'un magasin physique. 

Et les marketplaces ?

Les marketplaces en ligne font partie de la famille du e-commerce, mais à la différence des e-retailers, les marketplaces ne vendent pas leurs propres produits ou services : elles agissent en tant qu'intermédiaires en permettant à des tiers d'échanger des produits et des services sur leurs plateformes. Elles n'existent qu'en ligne et, en tant qu'intermédiaires financiers, leur activité est encadrée par des réglementations très spécifiques, notamment en matière de lutte contre le blanchiment d'argent et contre le financement du terrorisme.

Pour pouvoir traiter les paiements sur une marketplace basée dans l'UE et être certain d’être en conformité avec les obligations légales, une des solutions privilégiées par les opérateurs est de faire appel à un prestataire de services de paiement (PSP) agréé par les autorités bancaires. Dans ce cas, le PSP gère tous les flux de paiements de la marketplace une fois la transaction réalisée, les différents moyens de paiement, ainsi que le prélèvement de commissions. A la différence du flux de paiement e-retail, ici les fonds des vendeurs sont déposés sur un compte séquestre avant de leur être redistribués.  

Les marketplaces ne représentent que 1,5% des sites de commerce électronique mais ont généré 50% des ventes mondiales e-commerce en 2020. Gartner Predicts estime qu'elles représenteront 70 % des ventes de commerce électronique d'ici 2022. 

Le modèle marketplace est incroyablement polyvalent et est compatible avec presque tous les business models. Les marketplaces B2C généralistes ont bien sûr une longueur d'avance, mais ces types de plateformes se révèlent également être le débouché idéal pour les ventes d'occasion, avec des plateformes C2C comme Vinted. Même les plateformes B2B trouvent des solutions pour optimiser le modèle en dotant leur plateforme de règles sur mesure, adaptées aux flux de paiement complexes inhérents à leur activité.

Le client d’une marketplace est toujours le vendeur, et ce quel que soit le modèle économique. L'intégration fiable et efficace des vendeurs est donc un enjeu crucial pour les plateformes et la clé de leur avantage concurrentiel. En tant qu'intermédiaire, les marketplaces doivent également sécuriser et acheminer les paiements à leurs vendeurs dans les plus brefs délais : selon une étude Forrester de 2018, 50 % des vendeurs basent leur décision de rejoindre une marketplace sur la rapidité avec laquelle ils sont assurés d’être payés après une vente.

Les marketplaces permettent aux vendeurs tiers d'exploiter de nouveaux marchés et d'accroître leur clientèle en ligne tout en leur épargnant l’ensemble des coûts liés au lancement de leur propre site e-commerce. Pour les consommateurs, les marketplaces constituent une expérience tout-en-un, où ils bénéficient d’une offre étendue et diversifiée et d'une large gamme de prix.

Succès des marketplaces hybrides et intégrées

Au départ, contrairement aux plateformes e-retail, les marketplaces ne vendaient pas leurs propres produits ou services. Ces dernières années, cependant, certaines marketplaces se sont mises à proposer leur propre gamme de produits, à l'instar de Showroomprive.com, qui a lancé sa marque de vêtements pour femmes en 2015, en plus d'accueillir des ventes flash en ligne pour des vendeurs tiers.

Par ailleurs, dans le but d'élargir leur offre et de répondre aux nouveaux besoins et attentes de leurs clients, les e-retailers traditionnels et les acteurs du e-commerce, comme Boulanger, ou La Redoute, lancent également des marketplaces pour accueillir des marchands plus petits et même des particuliers, leur permettant ainsi de tirer parti du trafic et des fonctionnalités de leurs plateformes. On parle alors de marketplaces intégrées. 

Ces nouvelles marketplaces hybrides, adaptées aux besoins des consommateurs, nécessitent des solutions de paiement tout aussi personnalisables pour tenir leurs engagements. Lorsqu'un site e-retail héberge également des vendeurs tiers sur sa plateforme, il doit prendre en compte deux types de flux de paiement très différents : ceux qui relèvent de sa propre activité, et ceux générés par les vendeurs indépendants qui seront soumis à une commission.

La possibilité de communiquer à l'échelle mondiale de manière instantanée a créé des possibilités infinies et passionnantes pour alimenter des plateformes en ligne de tous types et de toutes tailles. A ne pas douter, nous allons continuer à voir émerger de nouvelles manières d’échanger, de business models, et de nouveaux termes pour les définir. Watch this space!

Prêts à passer au niveau supérieur ?

MANGOPAY est le spécialiste du paiement pour les marketplaces et plateformes de crowdfunding.

S'inscrire
Logo Blog MANGOPAY

Catégories

Clients Actualités Apprendre

Restez en contact

Contact 2 Avenue Amélie, L-1125 Luxembourg

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités MANGOPAY
© MANGOPAY 2022. Tous droits réservés.